#38

Mar 29 2013

Plus je lis, et moins je sais. En tout, moins j’ai l’impression de savoir.
La semaine a filé comme une longue déprime agaçante, me paralysant les membres et l’esprit ; l’impression d’avoir des fils de guimauve au bout des doigts, collants, dont je n’arrive pas à me débarrasser. Incapable d’entamer quoi que ce soit et certain de n’avoir envie de rien.J’ai passé ma soirée d’hier devant la télé, ce qui ne m’arrive jamais et pour enrayer la machine, je suis allé me coucher à une heure de poule pour terminer Typhon de Joseph Conrad qui traînait depuis plusieurs jours.
Si le soleil est de la partie, j’aimerais pouvoir tirer profit de cette dernière journée de fac en me sentant un peu plus vivant. Il paraîtrait que ce n’est qu’une question de volonté.

Je viens de lire quelque chose sur le Musée du Caire. Et il y a peu de temps, j’ai trouvé quelque chose sur le Musée des Arts Islamiques d’Istanbul. En fait, je me dit que c’est quand même dommage de prendre du temps de voyage pour visiter des musées à l’autre bout du monde, même si je suis allé au Musée du Caire et que je compte bien aller à Topkapı la prochaine fois que je vais à Istanbul. Mais disons simplement que ce n’est pas la priorité. Je pense qu’on peut se permettre d’aller au musée une fois qu’on a pris la température de la rue et qu’on a vu des habitants… C’est tout bête, mais descendre dans la rue et regarder les gens passer, il n’y a que comme ça qu’on s’imprègne de l’essence d’une ville, pas en allant voir les vitrines aseptisées des musées sous haute surveillance.

Oui, je sais, c’est moi qui dit ça… N’allez pas au musée… On croit rêver…

No responses yet

Leave a Reply