#61

Apr 22 2013

Je ne sais pas pourquoi mais je sens que je ne vais pas aimer cette semaine. Aller deux jours à Sevran ne me ravit en rien, surtout vu les événements de ces derniers jours aux Beaudottes. Le fait aussi que ce soit trop encadré ne me dit rien qui vaille ; pas de trop de ceci, pas trop de cela, comme s’il fallait surprotéger un microcosme d’une attaque extérieure. Je me sens beaucoup trop contraint dans cette histoire. Je verrai bien demain soir ce qu’il en est.
Et je dois encore travailler mon audition pour demain soir.

Dans la première heure de ce nouveau jour, dans le vent froid et puissant qui parvient déjà aux côtes de notre pays, oui, en cet instant unique de regret sans cesse recommencé, je comprends que ce qui nous bouleverse ainsi, c’est toujours la clarté matinale du départ !

Annemarie Schwarzenbach, Où est la terre des promesses ?
avec Ella Maillart en Afghanistan (1939-1940)

Editions Payot

Alhambra

J’ai joué ce dernier cours avant mon audition de manière assez sereine parce que j’ai utilisé la guitare d’Isabelle. Guitare sévillane de qualité, cordes neuves, un confort qui n’a rien à voir ; c’est là que je me suis rendu compte que mes cordes couinaient et que les basses étaient étouffées. Je crois que je suis assez décidé à changer de cordes dès demain soir, et de guitare pas longtemps après. Je lorgne déjà sur une très belle Alhambra 4P avec une belle table en cèdre massif rouge et un manche en acajou très confortable. Je m’y vois déjà.
A côté d’un saz, ça aurait de la gueule non ?

2 responses so far

  1. Et quel morceau vas-tu jouer pour ton audition ? Bonne chance :-)

  2. Une petite étude de Dionisio Aguado :)

Leave a Reply