#63

Apr 26 2013

Les jours défilent sans que je n’en vois rien. Avant-hier, j’ai failli m’endormir en cours, incapable de fixer mon attention sur l’intervention. Non que le personnage ne soit pas intéressant, mais c’est moi, je me sens fatigué, étrangement harassé par tout ce qui se passe à Sevran. La journée d’hier a été courte mais tout aussi dense, à la rencontre des habitants dans les jardins partagés de Rougemont et après enfermé dans un petit bureau surchauffé pour procéder à la restitution écrite. Il est temps que ça se termine. Ce matin, j’ai rendez-vous à ma demande avec le directeur du master pour lui faire part des difficultés que notre groupe éprouve sur le terrain.
Je suis épuisé. La séance de kiné d’hier matin m’a bien fatigué aussi. Aujourd’hui philo avec Deschamps. Dernier cours je crois. Lundi, retour à l’école.
Ce week-end, le nez dans la valise.
Ne pas perdre le fil, surtout pas.
A partir de demain, je journalise mon départ…

No responses yet

Leave a Reply